Léa savait d’où venait l’enveloppe. A l’intérieur, il y avait une lettre (deux feuilles) et une photo qu'elle regarda un bon moment avant de lire. C’était bien lui. Il était assis, torse nu, un roman à la main. Il semblait absorbé par sa lecture mais il tenait son livre de façon à ne pas cacher son visage. Léa se dit : « Il se la pète, là… vraiment… il se la pète… » Et puis elle se rendit compte qu’il avait de toute façon toujours cette attitude. Elle se demanda qui avait pris cette photo. Une autre femme ? Et il avait le culot de la lui envoyer ! Un copain ? Ce n’est pas un copain qui aurait eu l’idée de le prendre comme ça. Alors quoi ? Il avait posé et avait demandé à un copain d’appuyer sur l’appareil. Quelle prétention !

Léa lut alors la lettre. Trois pages. De belles phrases, de beaux mots, beaucoup de clichés quand même. Elle pensa lui envoyer par mail :

« Merci pour ta belle déclaration d’amour à toi-même ».

Et puis elle se dit que cela n’en valait pas la peine.