— Alors, c’est comment avec Joris ?

— Bof…

— Comment ça, bof ?

— Ben … avec lui, c’est l’amour cookies.

— C’est à dire ?

— Tu sais, les cookies industriels. Tu décides de n’en manger qu’un et puis tu termines tout le paquet. Et le pire, c’est que ce n’est même pas spécialement bon. Tu culpabilises pour ta ligne, c’est tout.