J’ai honte. Vraiment honte. Abominablement honte. Comment ai-je pu ? Moi qui explique à mes enfants qu’ils doivent se contrôler. Vraiment là, je ne sais pas ce qui m’a pris. J’ai honte. Plus que honte. J’espère que personne ne m’a vue. Personne que je connais en tout cas. Je ne sais pas si je vais pouvoir me regarder dans la glace maintenant. Moi qui explique à mes enfants qu’on ne cède pas à ses tentations, à ses pulsions. Et, ce n’était pas autre chose qu’une pulsion. Ce n’est pas la première fois que j’en ai envie, mais je n’étais encore jamais passée à l’acte. Oh oui, j’ai honte, vraiment honte. Seulement, à voir ce type, là, avec son pantalon au milieu des fesses et son caleçon si voyant, je n’ai pas pu résister. J’ai tiré dessus.